La Praluline au musée!

Sous le dôme des Quatre rangs, un imposant lustre de Vincent Breed

Souvent imitée, jamais égalée… La Praluline s’est fait une réputation au-delà de la ville de Roanne où elle a été créée en 1955, au point de devenir une spécialité régionale. C’est à ce titre qu’elle figure en bonne place dans l’exposition permanente de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon qui a ouvert ses portes le 19 octobre dans l’ancien Hôpital de l’Hôtel Dieu.

La Cité internationale de la gastronomie célèbre le repas gastronomique français inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco. Au sein de l’ancien Hôtel Dieu, entièrement réhabilité, ce tout nouvel équipement culturel lyonnais se veut à la fois pédagogique, culturel et gourmand. Et lorsqu’on parle de gourmandise, de gastronomie et de partage, la Praluline n’est jamais bien loin ! La brioche aux pralines roses signée Pralus est ainsi mise en scène au cœur de l’exposition intitulée « A Table ! ». Cet espace retrace les étapes du repas, de l’attention portée au choix des produits jusqu’aux accords mets-vins. Après un tour au marché via des écrans, après le choix des recettes, direction les Halles pour la fin du repas. C’est ici que la Praluline apporte une note sucrée, entre le fromage, le vin, le pain et bugnes.

Au cœur des Halles, la Praluline pour le dessert.

Tournez la manivelle pour découvrir les étapes de fabrication de la Praluline, la généreuse dose de pralines concassées, le tourage, les mains du pâtissier formant une boule régulière qui finira au four. Les pralines tournent et révèlent les images, tandis que l’odeur sucrée de la praline s’échappe de la pelle rose posée sur la table. Une délicieuse mise en scène et la reconnaissance d’une pâtisserie dont la recette n’a pas varié au fil des ans.

Cité internationale de la gastronomie de Lyon: 1 place de l’Hôpital, 69002 Lyon. Ouvert tous les jours de 9 heures à 19 heures. http://www.citegastronomielyon.fr

 

L’or pour la crème de noisette

Incontournable d’une soirée crêpes réussie, on la tartine sur du pain grillé ou sur la brioche mousseline, on trempe directement le doigt dans le pot… La crème de noisette Pralus vient d’être couronnée de la médaille d’or aux International chocolate Awards, remis en novembre à Paris. 

La crème de noisette Pralus existe en pot et mais aussi en tube.

Praline, Praluline et poudre de Praline

Ingrédients indispensables de la Praluline, les pralines sont concassées avant d’être intégrées à la brioche.

Spécialité de la région Rhône-Alpes et  la praline rose est fabriquée chaque jour chez Pralus. Noisettes du Piémont et amandes de Valencia torréfiées tournent dans des chaudrons de cuivre,  patiemment enrobées de sucre bouillant, à la louche. 1,2 tonne de pralines roses sortent des turbines chaque jour, l’essentiel sera concassée pour confectionner la Praluline. 

Seuls les plus gros éclats de praline entrant dans la recette de la Praluline, la poudre de praline obtenue au broyage s’avère un ingrédient précieux que l’on peut utiliser en pâtisserie. Cette poudre d’amandes et de noisettes, mêlée au sucre rose, permet de réaliser la fameuse tarte aux pralines lyonnaise, très facilement. Il suffit de porter à ébullition de la crème, d’incorporer la poudre de pralines, de cuire cet appareil qui garnira généreusement un fond de tarte déjà cuit. Un tour au frais et la tarte aux pralines est prête! Cette crème de pralines peut aussi être tartinée sur une brioche.

La Poudre de Pralines, proposée en pot de 140 grammes, se prête à une multitude  de recettes: des financiers à la poudre de praline, une glace à la praline, des œufs à la neige poudrés de praline, etc…

La Poudre de Praline est disponible dans les 16 boutiques Pralus au prix de 2,90 euros et bientôt en ligne sur le site www.chocolats-pralus.com

 

 

A croquer: le Carré de Café

Carré de Café: du café à croquer , noir ou lait en tablettes de 50 grammes.

CARRÉ DE CAFÉ®, c’est le rêve d’un petit gourmand devenu réalité à Roanne, dans la Manufacture Pralus
Le journaliste culinaire Vincent Ferniot a toujours préféré le goût du café à celui du chocolat. Entre deux éclairs, au café, regardant ses camarades croquer le chocolat du goûter, il rêvait de pouvoir croquer lui aussi dans une tablette… mais de café. Il a attendu près de 50 ans de trouver celui qui réaliserait son rêve. Il lui fallait un grand chocolatier, mais aussi un aventurier du goût prêt à se lancer avec enthousiasme dans de beaux projets. C’est tout naturellement qu’il a demandé à son ami, François Pralus, de l’aider à réaliser son rêve.
Toujours partant pourvu que l’idée résonne en lui et que l’aventure promette d’être belle, François Pralus à la tête d’une des plus belles chocolateries françaises, s’est lancé sans hésitation dans ce projet. 
Quelques semaines de mises au point, de nuits blanches et de dégustations secrètes plus tard, la première couverture au café noir s’écoulait enfin des turbines de la Manufacture Pralus à Roanne, sous les yeux de ses deux papas très émus.

Carré de Café, produit unique au monde, est une véritable première: une invention de Vincent Ferniot et une création de François Pralus.

Et dire que ça n’existait pas…

CARRÉ DE CAFÉ® ressemble à du chocolat à croquer, mais ça n’en n’est pas. Il en a la texture croquante et fondante à la fois, la couleur est proche mais plus fauve et moins brune. Ses arômes et ses saveurs sont bien évidemment ceux que l’on cherche et que l’on aime le matin et après nos repas.
La force contenue, la rondeur exquise et l’acidulé des meilleurs crus d’arabicas se substitue avantageusement à l’amertume des robusta, absente ici. Pas la moindre fève de cacao, que du café 100% Arabica Origine Brésil. Ce café a été choisi pour son équilibre et la caresse qu’il procure en bouche.
Le résultat? Du Café à croquer ! C’est une révolution gustative, une façon nouvelle de déguster le café, un produit inédit pour les gourmands et une nouvelle matière première pour les chocolatiers et les pâtissiers qui leur ouvrira de nouvelles recettes de bonbons, confiseries, gâteaux, entremets, glaces… Disponible en tablettes de 50 grammes, en plaques de couverture d’1kg pour les professionnels, et bientôt en napolitains, CARRÉ DE CAFÉ® se décline en version Noir ou au Lait. 
CARRÉ DE CAFÉ® Noir développe des notes torréfiées, pralinées, grillées même, mais il est suave et profond. Tandis que pour la version lactée viennent s’ajouter des notes tendres, onctueuses et légèrement caramélisées.
A découvrir dans les 15 boutiques Pralus et sur le site www.chocolats-pralus.com

 

 

Mélissa: un grand chocolat au lait

45% de cacao, c’est beaucoup pour un chocolat au lait.

“Un bon chocolat au lait doit posséder une bonne teneur en cacao, au moins 40%, ne pas contenir d’arômes artificiels et afficher une teneur en sucre inférieure à 30%”, expliquait au mois de décembre François Pralus à Santé Magazine. Parmi les 20 recettes qu’il a élaborées, un seul chocolat au lait, à 45% de cacao. Sa puissance aromatique, son équilibre et ses notes de miel et de caramel lui on valu de prestigieux de prix nationaux et internationaux.

https://www.chocolats-pralus.com/fr/chocolat/tablettes-de-chocolat/tablette-melissa_3760085320154.html

Chocolat 100%: noir c’est noir

Pas de sucre dans cette tablette 100% cacao signée François Pralus.

Le saviez-vous? La tablette la plus demandée parmi les 20 chocolats noirs Pralus est le 100%. Étonnant lorsque l’on sait qu’il s’agit d’un chocolat élaboré sans aucun ajout de sucre. C’est en effet une pure pâte de cacao, conchée longuement pour lui apporter toute sa rondeur.

Dès l’entrée en bouche, contrairement à beaucoup d’autres 100%, son onctuosité marque le palais, puis apparaissent les notes florales et acidulées de la fève de Madagascar. François Pralus a choisi une fève de criollo issue de la vallée de Sambirano, dont la typicité apporte un vrai plus à ce chocolat noir 100%, légèrement astringent en fin de bouche. Une expérience 100% cacao.

A retrouver dans les boutiques Pralus et sur notre boutique en ligne avec le lien suivant:

https://www.chocolats-pralus.com/fr/chocolat/tablettes-de-chocolat/tablette-madagascar-100_3760085320505.htm